Septembre dernier a démarré avec le Patrotime de l’Oasis, le patronage des ados de Sainte Jeanne de Chantal avec un jeu de pistes haut en émotions. Une vidéo avait été publiée pour faire la promotion de cet événement, nous gardions au fond de nos cœurs l’espoir que beaucoup de jeunes allaient venir pour vivre ces moments de partage au patro.

Alors que l’heure du Patrotime arrivait, nous ne voyions personne et tous nos espoirs de débuter un patronage rempli de jeunes nous passaient sous le nez. Nous avons donc commencé l’aventure avec le jeu de piste et seulement quatre jeunes. Aucun animateur ne s’imaginait le tournant qu’allait prendre cet après-midi là.
« N’aie pas peur, crois seulement. » En effet, Jésus nous invite à lui faire confiance, à croire en lui dans Marc 5,36 et comme rien ne lui est impossible nous gardions tout de même l’espérance que cette journée finirait avec pleins de jeunes satisfaits.
Entre les allés-retours des équipes à l’extérieur et à l’intérieur de la paroisse, la joie, la bonne humeur et la compétition engendraient une atmosphère mystérieuse et étonnamment attrayante. Au fur et à mesure que le jeu avançait, chaque équipe s’agrandissait avec des jeunes curieux qui passaient devant nos équipes.
Vers la fin de la journée, miracle! Les jeunes se sont multipliés passant de quatre à quinze, notre patience et confiance avait bien payé. Ceci nous a permis de voir s’intégrer au patro des jeunes venus de tout type d’horizons. Ils ont tous pu goûter, jouer au foot puis au basket et enfin nous avons enchaîné avec un petit jeu qui a permis à l’un d’entre eux de gagner du premier coup une écharpe collector du PSG.
Nous avons fini cette journée avec une petite causerie où une grande diversité de jeunes étaient présents et ou musulmans et catholiques ont pu échanger sur leur croyances et sur le thème principale de la journée qui était « à la recherche de la vérité ».

Finalement, nous avons compris qu’il y a beaucoup de choses à échanger avec ces ados, nous pouvons propager de bonnes valeurs qui ont tendance à s’oublier de nos jours et qu’ils peuvent à leur tour nous apprendre certaines choses qui pourraient nous échapper. Ces jeunes gens, ont appris à gagner, à perdre, à partager et à écouter les autres malgré leurs différences, nous pouvons dire que cette belle journée à peint les prémices du patronage d’une touche positive et d’un énorme potentiel pour l’année à venir.